Diffraction des Rayons X

Le service commun de diffraction des rayons X de l’Université P. Sabatier, situé au batiment 2R1 dispose de 2 appareils permettant la résolution de structures en monocristaux. Ces appareils sont équipés pour collecter les données à températures variables (entre 80K et 500K). Les deux ingénieurs du service sont chargés de la détermination des structures cristallines sur petites et moyennes molécules organiques et organométalliques. Cela implique le prélèvement des cristaux (sur la paillasse pour les cristaux sensibles à l’air ou à la température); la sélection et montage des cristaux; l’enregistrement optimisé des intensités diffractées; le traitement des données; la résolution et affinement des structures; et enfin la représentation graphique des molécules et la rédaction de la partie cristallographique des publications.

Par ailleurs, le service commun de l’ICT possède aussi un appareil de diffraction des rayons X sur poudre. Il permet de travailler en réflexion sur des échantillons en grande quantité (une centaine de mm3), non sensibles à l’air, et à température variable (-90 à + 450 °C) , mais aussi en transmission sur des échantillons sensibles à l’air en tubes capillaires. Les études menées en diffraction sur poudre permettent l’identification de phase, la recherche de paramètres de maille, l’affinement de structures par méthode Rietveld, les études à température variable et l’analyse quantitative.

 

Instrumentation:

Un diffractomètre Bruker Quazar à 4 cercles équipé :

Bruker Quazar

 

Un diffractomètre Bruker à 4 cercles D8-Venture équipé :

 Bruker D8 Venture

 

Diffractomètre sur poudre Panalytical MPDPro 

MPDPro

Affichages : 1837