Bandeau SYMAC

Chimie organométallique : moléculaire et surface

 Des ligands polyfonctionnels à base de 9,10-dihydroanthracène ont été synthétisés dans le but d’envisager une coordination π vers les centres métalliques et la modularité de l’hétérocycle anhydride succinique conduit à une coordination dative.

Ainsi, des complexes polymétalliques de ruthénium et des complexes hétéro-polymétalliques Pd(II)/Ru(II) ont ainsi été préparés et complètement caractérisés, incluant des analyses de diffraction des rayons-X sur mono-cristal. La réactivité observée en catalyse est due aux effets coopératifs entre métaux, mise en évidence par des études électrochimiques et de modélisation (Organometallics 2014, 33, 1812 ; Dalton Trans. 2013, 42, 1136).

graphique 2

Graphique 3

En savoir plus...

La réactivité de surface des nanoparticules métalliques est tout particulièrement étudiée en regardant le mode de fixation des ligands et des substrats à la surface, par exemple lors des réactions d’hydrogénation. Des expériences de RMN, notamment DOSY et NOE,  ont montré la coordination des stabilisants et substrats à la surface de nanoparticules de ruthénium (Chem. Commun. 2008, 3296 ; Top. Catal. 2013, 56, 1253). Egalement, des interactions avec un cation imidazolium ont été mises en évidence par des expériences DOSY (Magn. Reson. Chem. 2008, 739).graphique 5

En savoir plus...

Affichages : 2556

UPS

Le CNRS

ICT